Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Tout se recycle… même les déjections canines

recyclage des dejectiosn caninesS’il y a une chose qui ne manque pas dans les rues de nos villes, ce sont bien les déjections canines ! Mais si nos charmants compagnons à quatre pattes nous ramènent vers le bon vieux temps… Ainsi, un artiste américain, Matthew Mazotta, a eu l’idée d’utiliser leurs productions en les transformant en gaz pour alimenter le réverbère d’un parc de Cambridge (Massachusetts). Idée pas tout à fait originale d’ailleurs, car il l’a rapportée d’Inde où il avait observé que certaines personnes utilisaient les excréments pour produire le gaz nécessaire à la cuisine.

Il a donc mis en place au pied d’un réverbère un réservoir métallique solide où les maîtres bien éduqués, à défaut des chiens, viennent déposer, après l’avoir ramassée,  l’obole de leur toutou à la lumière publique. Des bactéries se chargent ensuite de produire du méthane, qui sera brûlé dans le bec de gaz. L’inventeur a toutefois ajouté plusieurs dispositifs de sécurité au réservoir, pour éviter l’accumulation de gaz dangereux. Il en explique ainsi le fonctionnement :

Le digesteur contient deux cuves : la première est hermétiquement fermée et ne contient pas d’oxygène. Les déjections y sont mélangées grâce à une manivelle installée à l’extérieur du réservoir, ce qui permet de faire remonter les particules de méthane. Le second réservoir est une cuve à débordement qui accueille les déchets vidés de leur méthane. Le digesteur fonctionne avec un système à basse pression pour que la connexion aux appareils externes ne soit pas trop complexe : un simple conduit de gaz ou un tuyau fonctionne. Dans notre projet, le digesteur est connecté à un réverbère, mais on peut aussi faire fonctionner des appareils électroménagers (il faudrait une étape supplémentaire pour transformer le biogaz en électricité).

Une idée pas si farfelue que cela, donc. Cette action n’est toutefois qu’expérimentale et rien n’indique qu’elle se renouvellera après les quelques semaines prévues pour sa durée initiale. Dommage, on aurait pu assister au retour du beau métier d’allumeur de réverbère… un emploi vert ?

Source : Batiactu, France24

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Tout se recycle… même les déjections canines”

  1. Yes, it is possible but rare. Mange is an iitrration of the skin, primarily resulting in hair loss and sometimes including itching and inflammation, all of which are caused by microscopic mites. Mange is most commonly found in dogs and other canines, but it can occur in other domestic and wild animals, and occasionally in humans.Many times what looks like mange on an animal turns out to be an allergic or bacterial problem.Good Luck.References :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.