Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Triman : le repère visuel commun des produits recyclables

Un nouveau logo fait progressivement son apparition depuis le 1er janvier 2015 sur les produits et emballages : le Triman. En effet, un décret du 23 décembre 2014 instaure une signalétique commune à tous les produits qui relèvent d’une consigne de tri : cette disposition, découlant du Grenelle de l’Environnement, s’inscrit dans un cadre plus large d’augmentation du recyclage. Elle doit donc permettre une importante simplification du geste de tri et contribuer à l’augmentation des performances des collectes séparées et du recyclage.

L’apparition depuis 1982 de plus d’une quinzaine d’éco-organismes agréés a conduit à une diversité de marquage sur les produits qui n’aboutissait pas à la meilleure performance de collecte séparée et risquait plutôt d’entretenir la confusion dans l’esprit des consommateurs. Cette harmonisation va permettre de signifier plus clairement aux usagers qu’il existe une consigne de tri pour le produit. Le Triman fait donc l’objet d’une diffusion auprès des consommateurs et le décret en précise les modalités d’application.

Cette signalétique sera peu à peu apposée sur tous les produits recyclables relevant d’une consigne de tri, sauf les équipements électriques et électroniques, piles et accumulateurs et déchets diffus spécifiques (soumis à des marquages spécifiques notamment dans le cadre d’obligations européennes). Pour accompagner les industriels concernés et leurs partenaires, l’ADEME a édité un Guide d’utilisation sur la signalétique commune de tri : TRIMAN. Les metteurs sur le marché de produits tels que les éléments d’ameublement, les papiers graphiques, les pneumatiques, les textiles, linge de maison et chaussures et les emballages ménagers peuvent donc s’y référer.

Ce repère visuel dont la couleur est libre, explique l’ADEME, est composé de trois éléments : une silhouette humaine qui symbolise le geste du citoyen et rappelle la place centrale du consommateur dans ce dispositif ; trois flèches symbolisant le tri pour permettre un meilleur traitement des déchets ; une flèche circulaire autour de la silhouette qui symbolise le recyclage. Il peut éventuellement être complété d’un message du metteur sur le marché, indiquant la modalité de tri du produit concerné.

Sources : Décret du 23 décembre 2014, Guide d’utilisation sur la signalétique commune de tri : TRIMAN