Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

UFC Que Choisir vise 100 000 inscriptions à son offre « Gaz moins cher ensemble »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

gaz moins cher ensembleAvec la constatation de  l’explosion des tarifs réglementés du gaz (+80 % depuis 2005) et l’évidence que la concurrence entre fournisseurs ne fonctionnent pas bien (les consommateurs restant accrochés au fournisseur historique, l’UFC Que Choisir a décidé de dynamiser l’ouverture du marché. Tout simplement en demandant à un fournisseur, sélectionné par ses soins, de faire une offre très concurrentielle, respectant toutes les conditions en matière de droits des consommateurs, pour des usagers qui s’inscriraient en nombre avant une date donnée. Cela donne l’opération Gaz moins cher ensemble, pour laquelle l’association a créé un site dédié.

En effet, une véritable concurrence peut jouer sur le marché du gaz en raison de la variété des sources d’approvisionnement, contrairement le marché de l’électricité, où « le tarif réglementé reste structurellement et sur le long terme plus intéressant pour les consommateurs dès lors que l’opérateur historique a un avantage concurrentiel sur ses concurrents : c’est lui qui leur vend l’électricité qu’il produit. »

L’appel d’offres a donc été lancé en juillet dernier auprès de tous les fournisseurs de gaz, parmi lesquels l’UFC Que Choisir se réservait de sélectionner l’offre la plus intéressante, avec un cahier des charges articulés autour de trois volets : « un prix intéressant (le prix le plus compétitif servant de point de départ à des enchères inversées), des conditions contractuelles plus protectrices que la loi pour le consommateur, et l’implication de l’UFC-Que Choisir en cas de réclamation. » Au final, un seul fournisseur a accepté de jouer le jeu « en acceptant toutes les clauses exigées et en soumettant une offre tarifaire initiale compétitive, plus basse que celles actuellement rencontrées sur le marché. »

Il s’agit de Lampiris France, qui propose -13% minimum par rapport au tarif réglementé de vente du kW/h du mois d’octobre avec, en fonction du nombre d’inscrits, une remise supplémentaire. Lampiris France, qui d’après le comparateur développé par la Commission de Régulation de l’énergie Energie-Info proposait déjà la meilleure offre en matière de fourniture de gaz, est une filiale de l’entreprise belge Lampiris, et, actuellement, le « Petit Poucet » des fournisseurs alternatifs sur le marché français.

L’association de consommateurs, dont l’objectif de la campagne, première du genre en France,  est avant tout « d’inciter et d’aider les consommateurs domestiques à changer de fournisseur de gaz en œuvrant en faveur de l’émergence d’une offre la plus attractive possible financièrement » vise à créer un véritable « pouvoir de marché » des consommateurs. Elle a limité volontairement à 100 000 les bénéficiaires de l’offre finale, afin d’assurer un changement collectif de fournisseur dans les meilleures conditions possibles. Sur le site, les préinscriptions, ouvertes le 15 octobre et qui se termineront le 25 novembre, vont bon train : en trois jours plus de 50 000 personnes se sont inscrites, l’offre n’étant pas réservée aux seuls adhérents de l’association.

L’UFC Que Choisir précise que l’offre se présente en trois phases : l’inscription (en cours), l’offre finale le 26 novembre, et enfin l’offre personnalisée à compter du 7 décembre, que les inscrits auront toute liberté d’accepter ou non, un retour aux tarifs réglementés restant de toute façon toujours possible. L’association tient à préciser ceci :

Indépendance et transparence étant des valeurs fondamentales de l’UFC-Que Choisir, cette campagne, qui s’inscrit à la suite des grands combats consuméristes menés par l’association avec l’aide des consommateurs (boycott du veau aux hormones, opposition aux chèques payants), est totalement désintéressée. L’association supporte l’essentiel des frais d’organisation et ne perçoit aucune rémunération ni des consommateurs, ni du fournisseur lauréat ou d’un quelconque intermédiaire. Un commissaire aux comptes a été désigné aux fins de constater les coûts et garantir l’absence de flux financier entre l’association et le fournisseur ; un rapport sera d’ailleurs publié à l’issue de l’opération pour constater la réalité économique de la campagne.

Source : UFC Que Choisir

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “UFC Que Choisir vise 100 000 inscriptions à son offre « Gaz moins cher ensemble »”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.