Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

UFC Que Choisir : une pétition contre le coût de Linky

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Si l’UFC Que Choisir ne s’est jamais opposée au déploiement des compteurs intelligents, elle s’oppose cependant à ce que les consommateurs paient pendant plusieurs années un surcoût sur leur facture. Forte des remarques de la Cour des Comptes, elle lance donc une pétition en ligne : “Linky : Refusons de payer pour Enedis.”

Pétition contre Linky15 euros par an pendant 10 ans

Vous allez payer 15 euros par an pendant 10 ans pour permettre à Enedis d’installer un compteur communicant pour lequel vous n’avez aucune contrepartie” explique l’association de consommateurs. Elle reprend les arguments de la Cour des Comptes qui confirme le peu d’intérêt de Linky pour les consommateurs.

Alors que les pouvoirs publics avaient promis un déploiement gratuit des compteurs communicants Linky, elle remarque : “Pensés par et pour Enedis, [ils] ont un intérêt trop limité pour le consommateur qui va pourtant les financer à travers sa facture d’électricité !

Une information pertinente “aux abonnés absents”

L’association refuse qu’ils “soient financés par les seuls consommateurs” et cher, puisqu’il en coûte 130 € par compteur, contre 80 € en Italie. “D’autant que l’information pertinente pour une meilleur maîtrise de la consommation énergétique est aux abonnés absents” précise-t-elle. L’affichage déporté gratuit est limité aux ménages en situation de précarité énergétique.

Quant à l’information apportée par Enedis à travers la création d’un compte en ligne, il faut l’attendre plusieurs mois après la pose du compteur et peu de consommateurs créent ce compte. D’ailleurs, par expérience, ce n’est pas si facile : Enedis a refusé trois adresses mail différentes, avant d’en accepter une !

Un affichage déporté demandé très tôt

Pourtant, il y avait consensus entre l’ADEME et le Médiateur de l’énergie pour un affichage déporté à la disposition de tous dès l’époque de l’expérimentation de Linky.

Ainsi affirmait Philippe Van de Maele, Président de l’ADEME en 2011 : “S’agissant de la pose, par ERDF, des compteurs intelligents ou communicants – je pense aux compteurs Linky –, nous avons demandé au médiateur de l’énergie que leur déploiement, qui coûte cher, s’accompagne d’un affichage intérieur livrant aux occupants de la maison une information minimale, facile à comprendre. C’est en effet l’information fournie aux usagers par ces compteurs déportés qui permettrait d’économiser, selon les études réalisées dans des pays étrangers, entre 5 % et 15 % d’électricité – ce qui serait gigantesque si tous les foyers français étaient concernés.”

Denis Merville, Médiateur de l’énergie en 2013, écrivait-il en janvier 2013 : “L’idée est de permettre à chaque citoyen de suivre sa consommation au quotidien, sans facturation additionnelle, et de rendre possible un pilotage intelligent de ses usages. (…) Il est nécessaire d’acter dès à présent que chaque compteur sera installé avec un module de communication sans fil vers le logement du consommateur, ce qui le rendra réellement communicant.”

Revoir les conditions de financement du compteur

“La Cour des comptes pointe un surcoût de 500 millions d’euros au profit d’Enedis” rappelle l’UFC Que Choisir dans la pétition qu’elle lance. Elle rappelle pour conclure la remarque de cette même Cour, dans son rapport annuel : “Les gains que les compteurs peuvent apporter aux consommateurs sont encore insuffisants. Ce sont pourtant eux qui justifient l’importance de l’investissement réalisé.

La pétition demande donc aux pouvoirs publics d’améliorer le dispositif et de revoir les conditions de financement du compteur.

Sources : UFC Que ChoisirLe Médiateur de l’énergieAssemblée Nationale

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.