Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Legrand propose un afficheur énergétique pour les bâtiments tertiaires

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

afficheur Legrand RT 2012Le groupe Legrand, spécialisé dans le matériel électrique et les infrastructures électriques et numérique du bâtiment, propose des afficheurs déportés pour les bâtiments tertiaires, afin de permettre aux responsables de surveiller plus facilement les consommations électriques en en indiquant les détails en temps réel.

La mesure est la base de tout diagnostic. En surveillant ses consommations, on réalise une économie de 8 à 12 %. En associant des plans d’action, on optimise ces performances. La nouvelle RT 2012 va encourager l’emploi de la mesure dans les bâtiments tertiaires, par usage, dans chaque tableau avec affichage des consommations sous les yeux de l’occupant (chauffage, refroidissement, production d’eau chaude, éclairage, cuisson, prises de courant).

La mise au point d’une structure « i-communicante » permet ainsi d’afficher un certain nombre d’informations essentielles à la maîtrise de la demande d’électricité et permettant, selon Legrand, pour un ensemble de bureau de 600 m² chauffé électriquement, un potentiel de 800 € d’économie d’énergie par an, ainsi  qu’une économie de 1 300 kg éqCO2 d’émissions de gaz à effet de serre.

Legrand propose des systèmes qui permettent de mettre les bâtiments tertiaires en accord avec la RT 2012 qui exige la mesure des consommations énergétiques. Pour répondre à ces exigences, les consommations sont affichées sur un écran dans un couloir, ou sur un ordinateur distant, un téléphone portable ou une tablette numérique, par usage dans chaque tableau : chauffage, refroidissement, production d’eau chaude, éclairage, cuisson, prises de courant. Ces afficheurs permettent « de mesurer l’énergie consommée par un circuit monophasé ou triphasé par usage et d’afficher la consommation d’énergie en kWh, ainsi que d’autres valeurs : courant, énergie active, énergie réactive, puissance… »

Le groupe insiste sur le fait que de porter simplement à la connaissance des utilisateurs, par affichage, les résultats des mesures de consommation énergétique génère « avec effet immédiat » une baisse de 10 % des consommations, si les données sont envoyées en temps réel, analysées et mémorisées. Cela correspond à ce que demande, pour les particuliers, l’ADEME et d’autres organismes, afin de bénéficier des avantages des compteurs communicants. Une étude menée en France permettrait d’ailleurs d’affiner les chiffres du potentiel d’économies d’énergie (voir à ce propos notre article du 24/10/2011).

Source :  Actu-Environnement, Legrand

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.