Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Un ancien ministre dont la seule compétence climatique consiste à sentir le sens du vent pour retourner sa veste au bon moment

Le discours du gouvernement minimise les causes locales de la dégradation de l’environnement. On comprend la stratégie, c’est plus efficace pour attirer les bailleurs de fonds internationaux. Doit-on pour autant penser que la menace climatique est exagérée ?

C’est le point de vue des climato-sceptiques, qui ne croient pas au réchauffement ou récusent son origine humaine. Ce sont parfois des scientifiques, souvent des fanatiques religieux ou des personnalités liées aux industries carbonées soucieuses de semer le doute dans l’opinion publique. En France, ils sont représentés par un ancien ministre dont la seule compétence climatique consiste à sentir le sens du vent pour retourner sa veste au bon moment.

Rappelons pourquoi le GIEC fait autorité. Ce n’est pas une structure de recherche, mais un organisme qui synthétise la connaissance sur le sujet, sous l’égide des Nations unies et de l’Organisation météorologique mondiale. Ses rapports peuvent être considérées comme des consensus de la communauté scientifique internationale. Que disent-ils ?

L’accélération de l’augmentation des températures de l’atmosphère et du niveau des océans est une donnée acquise. Les émissions actuelles de gaz à effet de serre influant sur le climat des prochaines décennies, une montée de deux degrés par rapport à l’ère préindustrielle semble d’ores et déjà inévitable d’ici la fin du siècle, sûrement avant. Si l’on dépasse ce seuil, le GIEC redoute des effets de rupture, un emballement de la machine aux conséquences incertaines, quoique potentiellement apocalyptiques. Pour éviter ce cap, il faudrait diminuer nos émissions rapidement, or tout le monde sait que ça n’arrivera pas. Certains chercheurs estiment même que ce point de bascule est déjà derrière nous.

Julien Blanc-Gras

Paradis
(avant liquidation)
Pages 119 à 120
Au diable Vauvert
Paradis (avant liquidation)

Comme chaque mois d’août, en collaboration avec citation-livre.com, nous publions des extraits des meilleurs livres relatifs aux sujets que nous traitons dans notre blog.

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.