Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Un changement d’heure efficace ou pas ?

Les effets du changement d'heureAfin de permettre aux citoyens désireux de répondre à la consultation sur le changement d’heure et de faire son choix en toute connaissance de cause, la Commission Européenne a recensé et synthétisé les résultats de nombreuses études sur le sujet. Elle classe les résultats en fonction de différents thèmes tels que le marché intérieur, la santé, les économies d’énergie, la sécurité routière ou encore l’agriculture.

Les effets du changement d’heure

Le marché intérieur

Selon les études réalisées au fil des ans, les éléments de preuve de l’utilité éventuelle du changement d’heure sont concluants sur un seul point : « l’autorisation de procéder à des changements d’heure de manière non coordonnée entre les États membres porterait préjudice au marché intérieur en entraînant une hausse des coûts des échanges transfrontières, des désagréments dans l’organisation des transports, des communications et des voyages, ainsi qu’une baisse de la productivité dans le marché intérieur des biens et des services. »

L’énergie

Pour l’énergie, les études montrent un effet global marginal. Par ailleurs les résultats varient en fonction de facteurs tels que la situation géographique du pays considéré. En France, une étude de l’ADEME, lancée en 2010, estimait les économies en énergie et en CO2 « réelles, mais modestes pour un coût quasi-nul de mise en œuvre« .

La santé

Selon les estimations, l’heure d’été entraîne des effets positifs, liés à l’augmentation des activités de loisirs en plein air. Mais elle perturbe, selon d’autres études, le biorythme humain d’une façon qui pourrait être plus importante que ce que l’on croyait. La Commission en conclut que « les éléments de preuve concernant les effets globaux sur la santé (c’est-à-dire la mise en balance des effets négatifs et positifs présumés) ne sont pas concluants« .

La sécurité routière

Les éléments de preuve, là non plus ne sont pas concluants en ce qui concerne le rapport entre heure d’été et accidents de la route. « En principe, la privation de sommeil liée à l’avancement de l’heure au printemps pourrait accroître le risque d’accidents. Dans le même temps, on considère que la clarté supplémentaire les soirs d’été a un effet positif sur la sécurité routière. Toutefois, il est généralement difficile de déterminer l’effet direct des dispositions relatives à l’heure d’été sur les taux d’accidents par rapport à d’autres facteurs » explique-t-elle.

L’agriculture

Sur ce dernier points, « les doutes qui prévalaient concernant la perturbation du biorythme des animaux et le changement des horaires de traite liés au changement d’heure semblent avoir en grande partie disparu en raison de l’utilisation de nouveaux équipements, de l’éclairage artificiel et de technologies automatisées. Une heure de clarté supplémentaire pendant l’été peut aussi être un avantage, car cela permet d’étendre les horaires de travail pour les activités à l’extérieur, comme les travaux des champs et les récoltes » conclut-elle.

Les Européens et le changement d’heure

La Commission Européenne reçoit régulièrement les observations de citoyens, mais aussi d’Etats membres sur les effets néfastes faisant référence à ce qu’ils considèrent comme des effets néfastes du changement d’heure sur leur cas particulier : la santé pour les premiers (comme la privation de sommeil et d’autres conséquences négatives), l’inutilité pour les seconds, étant donné leur situation géographique. « La Finlande a ainsi demandé que le changement d’heure semestriel soit supprimé et la Lituanie a appelé à une révision du système actuel afin de tenir compte de différences régionales et géographiques. »

En Finlande en particulier, une pétition demandant l’abolition du changement d’heure a recueilli 70 000 signatures en janvier dernier. Des résultats logiques pour un pays où le soleil ne se couche (presque) pas en été, mais ne se lève (presque) pas en hiver. Le changement d’heure n’y apporte que des désagréments.

Cependant, un sondage mis en ligne en 2014 par la société internationale de services de conseil ICF, affirmait qu’une large majorité des Européens était pour cette pratique.

A la demande du Parlement Européen et au vu des différents éléments, la Commission s’est donc engagée à évaluer les deux principales options stratégiques envisageables :

  • Conserver les dispositions européennes actuelles relatives à l’heure d’été, définies dans la directive 2000/84/CE.
  • Mettre un terme à l’actuel changement d’heure semestriel dans tous les États membres et interdire les changements périodiques ; à nouveau, il convient de noter que cela n’aurait aucune incidence sur le choix du fuseau horaire, et chaque État membre pourrait décider d’opter pour l’heure d’été ou d’hiver (ou pour une autre heure) de façon permanente.

Sources : Commission Européenne, France24

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Un changement d’heure efficace ou pas ?”

  1. Maintenir l’horaire d’été est nécessaire.
    L’amplitude des heures de lumière donne une meilleure exploitation du temps et un meilleur équilibre, tant physique
    que psychologique.
    Le plus de lumière…. tellement indispensable, vital !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.