Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Un comité de pilotage pour le Plan de rénovation énergétique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Sous l’égide de deux ministères (Transition Energétique et Solidaire et Cohésion des Territoires), le comité de pilotage du Plan de rénovation énergétique a été installé le 16 mars. Il fait suite à la concertation qui s’est terminé fin janvier et sa mission consistera à co-construire et piloter, avec l’ensemble des acteurs, une “politique ambitieuse de rénovation énergétique.” Marjolaine Meynier-Millefert, députée de l’Isère, et Alain Maugard, président de Qualibat, l’animeront et travailleront notamment avec les collectivités territoriales pour “co-construire une France sobre en carbone.”

Plan de rénovation énergétique

Un plan de Rénovation énergétique soumis à concertation

Le Plan de rénovation énergétique a été soumis à concertation jusqu’à fin janvier 2018. Ceci a permis aux acteurs nationaux et locaux de s’exprimer sur ses axes prioritaires : la lutte contre la précarité énergétique, la cohésion sociale, l’emploi et l’innovation, la revitalisation des villes moyennes, le soutien aux filières du bâtiment et la création d’emplois.

Il fixe un objectif de baisse de la consommation énergétique du parc immobilier de 15 % d’ici 2023, ainsi que “l’éradication” des 1,5 million de passoires thermiques, habitées par des propriétaires aux revenus modestes d’ici 10 ans.

Pour rappel, le parc résidentiel comporte7 millions de logements énergivores et le parc public tertiaire 400 millions de m². Le secteur du bâtiment représente 45% de la consommation d’énergie finale et est à l’origine de 27% des émissions de gaz à effet de serre.

… et qui évolue

La première réunion du comité de pilotage du Plan de rénovation énergétique a permis de dresser le bilan de cette concertation et de discuter des évolutions à y intégrer avant sa présentation officielle. Il sera par le suite continuellement enrichi par les actions et les décisions à venir, notamment en loi des finances.

Pour rappel, en ce qui concerne les principaux moyens du Plan, 9 milliards d’euros sont prévus dans le Grand plan d’investissement sur le quinquennat. Le crédit d’impôt transition énergétique a représenté 1,7 milliards d’euros en 2016. Par ailleurs, les certificats d’économie d’énergie permettront d’accompagner la rénovation énergétique à hauteur de 5 milliards d’euros pour la période 2018-2020.

Le comité est composé de :

  • la Direction Générale pour l’Energie et le Climat,
  • la Direction pour l’Habitat, l’Urbanisme et les Paysages,
  • la Direction Immobilière de l’Etat,
  • l’Agence Nationale pour l’Habitat,
  • l’Agence Nationale d’Information sur le Logement,
  • l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie,
  • le Plan Bâtiment Durable,
  • le Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Energétique,
  • les associations de collectivités : Régions de France, l’assemblée des communautés de France, l’assemblée des départements de France et l’association des maires de France.

Source : Ministère de la Transition Energétique et Solidaire

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.