Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Un nouveau plan d’action pour l’économie circulaire adopté par la Commission européenne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

nouveau plan d’action pour l’économie circulaireLa Commission européenne a adopté un nouveau plan d’action pour l’économie circulaire. Il constitue l’un des principaux éléments du pacte vert pour l’Europe, le nouveau programme de croissance durable de l’Europe. Il prévoit des mesures à mettre en œuvre tout au long du cycle de vie des produits et vise à rendre l’économie européenne adaptée à un avenir plus vert. Il s’attache également à renforcer la compétitivité de l’Europe, tout en protégeant l’environnement, et à donner de nouveaux droits aux consommateurs.

Pourquoi un nouveau plan d’action pour l’économie circulaire ?

Le pacte vert pour l’Europe établit une feuille de route ambitieuse en faveur d’une économie circulaire neutre pour le climat, dans laquelle la croissance économique sera dissociée de l’utilisation des ressources. L’économie circulaire réduit en effet la pression exercée sur les ressources naturelles. Elle constitue, selon la Commission, une condition préalable indispensable pour atteindre l’objectif de neutralité climatique à l’horizon 2050.

Ce nouveau plan pour l’économie circulaire s’appuie sur le travail réalisé depuis 2015. Il met l’accent sur la conception et la production dans la perspective de l’économie circulaire. Le but en est de garantir que les ressources utilisées restent dans l’économie de l’Union Européenne (UE) aussi longtemps que possible. La Commission prévoit d’associer les entreprises et les parties prenantes à l’élaboration des initiatives prévues par le plan.

Les mesures envisagées

Les mesures présentées par le nouveau plan d’action pour l’économie circulaire visent à :

Faire en sorte que les produits durables deviennent la norme dans l’UE et contiennent autant que possible des matériaux recyclés plutôt que des matières premières primaires. Les mesures limiteront les produits à usage unique, lutteront contre l’obsolescence prématurée et interdiront la destruction de marchandises invendues.

Donner aux consommateurs les moyens de choisir, en leur donnant des informations fiables sur des questions telles que la réparabilité et la durabilité des produits et en permettant de bénéficier d’un véritable « droit à la réparation ».

Mettre l’accent sur les secteurs utilisant le plus de ressources et dont le potentiel de contribution à l’économie circulaire est élevé. Et ceci dans plusieurs domaines : matériel électronique et TIC, batteries et véhicules, emballages, matières plastiques, textiles, construction et bâtiments, et denrées alimentaires

Garantir moins de déchets. Le but est même d’éviter totalement les déchets et de les transformer en ressources secondaires de grande qualité. La Commission envisagera la mise en place d’un modèle harmonisé à l’échelle de l’UE pour la collecte sélective des déchets et l’étiquetage. Le nouveau plan d’action pour l’économie circulaire prévoira également une série de mesures visant à réduire au minimum les exportations de déchets de l’UE et à lutter contre les transferts illicites.

Source : Commission européenne

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.