Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Un premier parc éolien à signalisation lumineuse intelligente

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les éoliennes ont obligation de porter une signalisation lumineuse clignotante pour être repérées par tout objet volant, généralement identifié, croisant dans les environs. Mais les riverains se plaignent parfois des nuisances lumineuses ainsi occasionnées. Un parc éolien allemand vient de s’équiper d’un système de signalisation intelligent ne s’allumant qu’à l’approche d’un aéronef.

eolienne faible nuisance lumineuseC’est le parc citoyen d’Ockholm-Langenhorn, dans le Schleswig-Holstein (Nord de l’Allemagne), comportant 6 éoliennes, qui a mis en place, avec pour la première fois l’autorisation de la Deutsche Flugsicherung (DFS – organisme allemand chargé de la sécurité de l’aviation civile), des feux de signalisation sur les éoliennes, ne s’allumant de jour comme de nuit qu’à l’approche d’un avion. Le système Airspex d’Enertrag Systemtechnik, développé en partenariat avec Airbus Defence & Space, s’appuie sur la détection radar et active les feux de signalisation lorsqu’un avion se présente dans un rayon de 4 km, à une altitude inférieure à 600 m.

Les feux s’éteignent dès que l’avion quitte la zone. Ce système, testé depuis deux ans, peut équiper tout parc éolien, existant ou nouveau. Pour entrer en phase opérationnelle, il doit cependant attendre le feu vert des autorités du Land. « Cette signalisation activée en fonction du besoin était une chose souhaitée par les citoyens depuis des années.  Nous sommes par conséquent particulièrement heureux de pouvoir la mettre en œuvre dans les parcs éoliens. L’acceptation locale de nouveaux projets augmente de façon notable quand les feux ne clignotent plus la nuit » explique Thomas Herrholz, directeur général d’Enertrag Systemtechnik.

Un autre système existe, le système Enercon, qui ne repose pas sur le radar mais sur le transpondeur dont sont équipés avions et hélicoptères, mais il n’a pas encore obtenu l’autorisation de la DFS. Testé depuis 2010 sur le parc de Wiemerdorf, dans le même Land de Schleswig-Holstein, depuis 2010. Ces tests ont montré que les feux de signalisation fonctionnent de 0,15 à 0,19 minutes par heure : ils sont donc éteints entre 96,35 % et 99,75 % du temps. Outre la nuisance lumineuse évitée, cela représente aussi une économie d’énergie. Ces systèmes ne sont pas autorisés par l’aviation civile française.

Source : Le Journal des Energies Renouvelables

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Un premier parc éolien à signalisation lumineuse intelligente”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.