Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Un projet de loi climat qui manque d’ambition, selon un collectif d’associations

Un collectif regroupant plus d’une centaine d’associations et d’ONG vient d’envoyer une lettre ouverte au Président de la République, pour indiquer son désaccord avec le projet de loi climat, tout à fait insuffisant, selon elles, pour atteindre les objectifs de réduction d’émissions de carbone. Elles expriment également leur déception, après une Convention citoyenne pour le climat qui avait fait naître beaucoup d’espoir.

Un collectif déçu par le projet de loi climat

Pour ne citer que quelques-unes des organismes signataires de cette lettre ouverte sur le projet de loi climat – et pas des moindres – notons WWF France, France Nature Environnement, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Caritas France, l’UFC-Que choisir, la Fondation Danielle Mitterrand, le CLER, la Fédération des Usagers de la Bicyclette, Emmaüs, ADT Quart Monde, Réseau Action Climat, Negawatt,  Enercoop, Les Amis de la Terre, Notre Affaire à tous, etc. Quelques uns font d’ailleurs déjà partie du collectif à l’origine de « l’Affaire du siècle ».

« Alors que les propositions des citoyens devaient être retranscrites dans la loi, force est de constater que le compte n’y est pas », annonce la lettre ouverte. L’étude d’impact des mesures proposées montrait déjà en effet qu’elles ne permettraient pas, en l’état, d’atteindre l’objectif visé de 40 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre en 2030. Approche d’autant plus insuffisante déjà, selon le collectif, « compte tenu du nouvel objectif de – 55 % adopté en décembre dernier à l’échelle de l’Europe ».

Incitations et simples encouragements ne suffisent pas

La lettre reprend par ailleurs l’avis des organes consultatifs : « Quant au Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) et au Conseil National de la Transition Écologique (CNTE), récemment consultés pour avis sur le projet de loi, leurs avis convergent. Ils s’inquiètent en effet tous deux de l’insuffisance des mesures prises pour atteindre nos objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi de la faiblesse des dispositifs pour réduire les inégalités sociales ».

Le collectif estime que « l’incitation et [les] simples encouragements à changer de pratiques » prévus par ce projet de loi climat ne suffisent pas, « là où une intervention des pouvoirs publics est requise ». « En amenuisant de la sorte l’ambition des mesures proposées par la Convention Citoyenne sur le Climat, vous privez notre pays d’un formidable potentiel de sortie « des » crises, climatique, sanitaire, économique et sociale », poursuit-il. Alors que le projet de loi climat « tiré de la Convention Citoyenne sur le Climat devrait pleinement s’inscrire dans cet objectif et permettre d’orienter différemment notre économie et plus largement, notre société toute entière ».

Le collectif d’organisations termine en espérant que le gouvernement et les débats parlementaires « redonnent vie à l’ambition initiale de ce projet de loi ». Et interpelle ainsi directement le Chef de l’Etat : « Ne privez pas notre pays de ce nouveau souffle dont il a plus que jamais besoin ».

Source : UFC Que choisir

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *