Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Un revêtement qui purifie l’air

Le groupe URBATP, spécialisé dans les aménagements urbains en revêtement de pierres naturelles, vient d’annoncer être le distributeur exclusif en France d’une innovation de l’entreprise espagnole PVT, EcoGranic, un pavage qui possède des propriétés dépolluantes : autrement dit, un revêtement qui purifie l’air.

Ces dalles employées dans les villes, à la fois dépolluantes et autonettoyantes, ont la capacité de purifier l’air en réduisant jusqu’à 80 % des gaz polluants par le moyen de la photocatalyse. Elles comportent une base en béton haute résistance composée ecogranitd’agrégats de granit, de silice ou de basalte, dont 30 % proviennent de matériaux recyclés afin de minimiser son impact environnemental en réduisant les prélèvements sur les ressources naturelles. Mais c’est la couche supérieure qui fait la différence : elle intègre en effet un puissant catalyseur qui s’active en présence de lumière, naturelle ou artificielle et fonctionne par un procédé d’oxydation naturelle proche de la photosynthèse.

Cela lui permet de transformer les gaz polluants en produits non toxiques, épargnant du même coup la santé humaine et l’environnement. A titre d’exemple, la surface d’un terrain de football recouverte de ces dalles permet d’éliminer la pollution générée par 4 000 véhicules en un an. Il a fallu 5 ans de recherche et de développement en laboratoire pour aboutir à cette innovation. Ces dalles constituent actuellement le seul revêtement capable d’éliminer significativement les gaz polluants issus de la circulation des voitures et des usines : elles dégradent jusqu’à 80 % l’oxyde d’azote et jusqu’à 75 % les particules fines. Ce pouvoir antipollution présente l’avantage de ne pas être réversible dans le temps, et lui confère donc une activité illimitée.

Les dalles EcoGranic ont enfin une autre qualité : elles repoussent également la saleté et permettent ainsi de conserver leurs qualités esthétiques sans besoin d’intervention particulière. Tâches d’usure quotidienne, de graisse ou encore d’huile s’estompent avec le temps et disparaissent totalement deux ou trois mois plus tard.

Sources : Communiqué de presse URBATP, PVT

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *