Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une application italienne pour limiter le gaspillage alimentaire

Last-Minute-Sotto-CasaLutter contre le gaspillage alimentaire est devenu en quelques années une priorité dans l’Union Européenne, où 100 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année. Un chiffre qui pourrait grimper à 120 millions de tonnes en 2020, si aucune mesure de réduction n’est prise. Mais des initiatives apparaissent ici et là : ainsi une PME italienne, Last Minute Sotto Casa, finaliste du Concours Européen de l’Innovation sociale en 2015, a bien pris la mesure du potentiel à exploiter pour lutter contre ce gaspillage tout en créant de nouvelles opportunités commerciales.

Le problème est le même dans tous les pays industrialisés puisqu’un tiers de toutes les denrées produites pour l’alimentation humaine au niveau mondial est perdu ou jeté, dont 40 % par le détaillant ou le consommateur. L’Italie en a bien compris l’enjeu et a dédié l’an dernier l’Exposition Universelle de Milan à l’alimentation. Simone Molteni, directeur scientifique de LifeGate, qui s’est occupé de la communication écrite de l’Exposition commente : “Rien qu’en Italie, on gaspille plus de dix mille tonnes de nourriture chaque jour. Au niveau mondial, 900 millions de personnes souffrent de la faim alors qu’un tiers des denrées produites est jeté chaque année. Ce qui représente en tenant compte des coûts sociaux et environnementaux, une valeur de plus de 2600 milliards de dollars.”

Last Minute Sotto Casa (ou la Porte à Côté en français) est donc une application utilisée pour signaler que des produits bientôt périmés sont désormais en vente à moitié prix chez tel ou tel détaillant. Les consommateurs des environs, inscrits sur la plateforme, reçoivent une notification pour se rendre chez les commerçants (et les petits aussi : épiceries, boucheries, etc.) et profiter de l’offre. Après un an d’utilisation, le bilan très positif selon les détaillants, car cela leur amène de nouveaux clients.

L’application est un exemple d’économie collaborative où tout le monde est gagnant : le détaillant, pour lequel cela signifie de l’argent en plus et de nouveaux clients, et le consommateur, qui obtient un rabais sur des produits frais, ainsi que pour l’environnement. La start-up, issue de l’Ecole Polytechnique de Turin, qui a mis au point cette application a déjà obtenu des résultats intéressants : 50 000 utilisateurs inscrits, un millier de points de vente participants et un système qui fonctionne dans plusieurs villes d’Italie, évitant ainsi la mise en décharge de 3 tonnes de nourriture chaque mois. Elle a déjà créé5 emplois et compte étendre son activité en Espagne et au Portugal.

Source : Euronews

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.