Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une carte des projets nuisibles à l’environnement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

France Nature Environnement (FNE) a réalisé, en partenariat avec France-Info, une carte interactive, non-exhaustive et évolutive, d’une centaine de projets destructeurs de l’environnement en France, contre lesquels, à l’instar du barrage de Sivens ou de l’aéroport de Notre Dame des Landes, s’élèvent des associations mobilisées pour les causes écologiques. Pour faire bonne mesure, FNE a parallèlement identifié une cinquantaine de projets respectueux de l’environnement.

carte de france des projets nuisiblesAutoroutes, parcs d’activités, barrages, aéroports, au total une centaine de projets en France (métropole et Outre-mer) se révèlent nuisibles à l’environnement. Coûts environnementaux largement sous-estimés, voire ignorés, bénéfices sociaux et économiques surévalués, tous ces projets ont un point commun : une association (ou plusieurs) du mouvement France Nature Environnement se bat contre leur réalisation, pour préserver la nature, mais aussi pour que le dialogue environnemental soit respecté et l’intérêt de tous défendu. Ce qui est possible, affirme FNE, qui en veut pour preuve le recensement d’une cinquantaine de projets pour lesquels la parole citoyenne semble avoir été entendue : ceux-ci montrent qu’un autre aménagement du territoire est possible.

Sur la carte interactive, et pour chaque région, chaque projet qualifié de nuisible est défini par une petite étiquette expliquant sa localisation exacte, sa nature et la ou les associations (ainsi que la façon de les contacter) se battant en faveur d’une concertation. Car c’est bien la mécanique de la concertation qui est en panne, selon FNE, et les difficultés à mener des débats publics conduisent malheureusement à des situations conflictuelles, d’où la nécessité d’un « sursaut démocratique », estime l’association. Car, pour lutter contre ces dérives, les associations n’ont souvent d’autre choix que de faire appel à la justice.

Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement : « Contrairement à ce que certains défenseurs d’intérêts particuliers essayent de nous faire croire, les procédures de participation du public et de prévention des atteintes à l’environnement et la santé ne sont pas des obstacles à la compétitivité et au redressement économique et social du pays. Nos élus doivent imaginer au plus vite la forme que doit prendre ce sursaut démocratique sans quoi les points noirs risquent de se multiplier sur notre carte. Je précise qu’à l’heure actuelle, nos associations membres continuent de nous transmettre de nombreux dossiers, qu’ils soient négatifs ou positifs pour l’environnement. Nous prévoyons donc de mettre régulièrement à jour. »

Source : FNE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.