Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une charte pour le recyclage du verre plat

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Verre platLes déchets du bâtiment représentent plus de 250 millions de tonnes par an, et restent majoritairement traités dans des centres de stockage. Ce gaspillage de ressources naturelles a poussé les fabricants de verre plat (pour les fenêtres par exemple) à s’engager pour le recyclage du verre issu des déchets du bâtiment. Une charte réunissant les deux fabricants de verre plat en France (Saint Gobain Glass France et AGC France) et la Chambre Syndicale des Fabricants de Verre Plat (CSFVP) vient d’être signée.

Le verre est inerte et donc simple à stocker en centre d’enfouissement, mais il est surtout naturellement recyclable à l’infini, d’où l’idée de mettre en place un dispositif de gestion et de recyclage dédié pour le verre plat utilisé dans le bâtiment. Deux initiatives innovantes sont déjà en cours : un projet visant à récupérer au niveau des magasins Lapeyre, chez des menuisiers et sur les chantiers, les vielles fenêtres et de les traiter pour valoriser les différents matériaux, et le démontage et la collecte directe sur les chantiers, afin de valoriser les matériaux issus des fenêtres PVC. « La volonté de s’engager dans une économie circulaire vertueuse a conduit les fabricants de verre plat à élaborer cette charte« , une action à long terme donc pour le verre contenu dans les déchets du bâtiment.

Cette charte répond à plusieurs objectifs : participer au travers de partenariats au développement de la collecte et du recyclage du verre présent dans les déchets du bâtiment ; promouvoir la collecte et le recyclage par des actions de communication ciblées ; participer à la sensibilisation et à la formation des différents acteurs et parties prenantes ; favoriser l’innovation au travers de nouvelles initiatives et partenariats ; favoriser l’éco-conception des produits afin de limiter, dès la conception, les déchets et de favoriser par leur conception leur recyclage en fin de vie.

Les bénéfices environnementaux attendus sont de deux sortes : d’une part valoriser des ressources présentes dans les déchets, d’autre part réduire les quantités de déchets du bâtiment mis en décharge. De plus, le recyclage du verre permet de diminuer la consommation d’énergie lors de la fabrication et de limiter les impacts sur le changement climatique en réduisant les émissions de CO2 (une tonne de verre recyclé permet d’éviter 300 kg de CO2).

Source : Fédération des Industries du Verre

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.