Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une convention entre la presse écrite et Ecofolio

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

JournauxAfin de participer à l’atteinte de l’objectif de 60 % de vieux papiers recyclés d’ici 5 ans, la presse écrite vient de signer une convention avec Ecofolio, éco-organisme en charge de la filière des papiers graphiques, en faveur d’une sensibilisation au tri, à la collecte et au recyclage des papiers de presse pour une durée de 3 ans. La presse écrite, dispensée d’éco-contribution, va principalement mettre à disposition d’Ecofolio des espaces publicitaires incitant les lecteurs à participer au tri et à la collecte des vieux papiers.

La presse écrite française consomme 1 million de tonnes de papier par an et représente 25 % des vieux papiers. Or actuellement, moins d’un papier sur deux retrouve une seconde vie grâce au recyclage en France. Si la loi française prévoit que « tout producteur ou détenteur de déchets est responsable de la gestion de ces déchets jusqu’à leur élimination ou valorisation finale« , les publications de presse sont cependant exclues « de l’assiette de contributions » et donc ne versent aucune éco-contribution à l’éco-organisme Ecofolio, agréé par l’état, en charge de la filière des papiers graphiques

Les organisations professionnelles de l’ensemble de la presse écrite ont donc défini, avec le ministère su développement durable, celui de la culture et Ecofolio, un cadre d’engagement volontaire pour promouvoir auprès de ses lecteurs le tri et le recyclage. Cela prendra la forme d’espaces publicitaires dans les journaux pendant 6 semaines dès cet été, puis de nouveau 6 semaines en hiver, où seront affichés douze messages originaux incitant à recycler le papier comme : « Non au recyclage des idées, oui au recyclage du papier », « Comme dans une série américaine, le papier peut revenir pendant plusieurs saisons », « Un amant, on le remplace. Un papier on le recycle ». La campagne en faveur du tri et du recyclage, commandée et financée par Ecofolio et conçue par l’agence June 21st, a pour objectif d’atteindre collectivement une couverture au moins égale à 90 % des Français de plus de 15 ans.

La presse écrite s’engage d’autre part à créer avec Ecofolio un Observatoire du papier et de la presse, afin de partager une meilleure connaissance des enjeux économiques et environnementaux de la filière et promouvoir l’écoconception, et à participer aux travaux de la filière des papiers graphiques pour développer des actions innovantes.

Source : Ecofolio

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Une convention entre la presse écrite et Ecofolio”

  1. Cet article est très captivant en son contenu, très instructif…! « La presse écrite s’engage d’autre part à créer avec Ecofolio un Observatoire du papier et de la presse, afin de partager une meilleure connaissance des enjeux économiques et environnementaux de la filière et promouvoir l’écoconception » Voilà un programme que je qualifierai de éco-responsable et admirable… Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.