Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une décennie d’une chaleur exceptionnelle s’achève

Depuis les années 80, chaque décennie a été plus chaude que les précédentes. Et, selon la version provisoire de la Déclaration de l’OMM (Organisation Météorologique Mondiale) sur l’état du climat mondial, la décennie 2010-2019 n’échappe pas à la règle. Ainsi, l’année 2019 marque la fin d’une décennie d’une chaleur exceptionnelle.

La décennie la plus chaude jamais enregistrée

Décennie d'une chaleur exceptionnelleQue l’on considère la dernière période de 5 ans (2015-2019) ou la dernière décennie, les températures moyennes seront apparemment les plus élevées jamais enregistrées. Quant à l’année qui s’achève, elle devrait se situer au deuxième ou au troisième rang des années les plus chaudes jamais enregistrées. Néanmoins, 2016, qui a débuté avec un épisode El Niño d’intensité exceptionnellement forte, reste l’année la plus chaude.

La version provisoire de la déclaration de l’OMM fait état d’une température moyenne mondiale en 2019 supérieure d’environ 1,1° C à celle de la période préindustrielle. Le calcul porte en effet sur la période de janvier à octobre. Il faudra attendre la version définitive de la Déclaration (mars 2020) pour voir ces chiffres confirmés.

Les émissions de CO2 battent de nouveaux records

Les concentrtions de CO2 produites par les activités humaines avaient atteint fin 2018 le niveau record de 407,8 parties par million (ppm). Elles ont encore augmenté cette année. Elles ont d’autres conséquences : le recul des glaces et l’élévation du niveau de la mer, accélérée par la fonte de la calotte glaciaire. En octobre 2019, le niveau moyen de la mer à l’échelle mondiale a atteint sa valeur la plus élevée depuis le début des relevés altimétriques de haute précision (janvier 1993).

Le contenu thermique de l’océan a atteint des niveaux record et les vagues de chaleur marines se multiplient. Plus de 90 % de l’énergie excédentaire accumulée dans le système climatique à la suite de l’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre va dans l’océan. Cela n’est pas sans effet sur son acidité, qui a augmenté de 26 % par rapport à l’ère préindustrielle. Or celle-ci modifie sa chimie et dégrade les écosystèmes marins.

« Au quotidien, les impacts du changement climatique se manifestent par des conditions météorologiques extrêmes et ʺanormalesʺ. Et, en 2019 de nouveau, les aléas météorologiques et climatiques ont fait de lourds dégâts. Les vagues de chaleur et les inondations, qui frappaient jadis ʺune fois par siècleʺ, se produisent de plus en plus régulièrement. Des Bahamas au Japon, en passant par le Mozambique, des pays ont subi les effets dévastateurs des cyclones tropicaux. Les feux de forêt ont balayé l’Arctique et l’Australie », a précisé Petteri Taalas, Secrétaire général de l’OMM.

Les impacts du climat sur la santé humaine

« L’un des principaux impacts du changement climatique est une pluviométrie plus irrégulière. Or celle-ci représente une menace pour les rendements agricoles et, combinée à la croissance démographique, posera des défis considérables en matière de sécurité alimentaire pour les pays vulnérables », a-t-il ajouté.

Car la Déclaration de l’OMM sur l’état du climat mondial consacre une vaste section aux impacts du temps et du climat sur la santé humaine, la sécurité alimentaire, les migrations, les écosystèmes et la vie marine. Cette décennie d’une chaleur exceptionnelle laisse des traces. Les vagues de chaleur par exemple pèsent lourd sur la santé humaine. Cela se ressent particulièrement dans les régions caractérisées par une population vieillissante, l’urbanisation et les inégalités en matière de santé.

Variabilité climatique et phénomènes météorologiques extrêmes font partie des principaux facteurs d’augmentation de la fin dans le monde et provoquent des crises graves. Et de janvier à juin 2019, on enregistre plus de 10 millions de nouveaux déplacements humains, en raison des catastrophes naturelles.

Source : OMM

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.