Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une enquête du Conseil Français de l’Energie sur les enjeux énergétiques mondiaux

conseil français de l'énergieLe Conseil Français de l’Energie, un des comités du Conseil Mondial de l’Energie (World Energy Council), a réalisé en 2015 sa troisième enquête annuelle sur les enjeux énergétiques mondiaux, vus par les experts et dirigeants du secteur en France, dans le but de vérifier la cohérence des avis. Il a, pour chacun de ces enjeux, évaluer son impact potentiel, son niveau d’incertitude et son degré d’urgence.

Pour savoir si experts et dirigeants ont la même appréciation des principaux enjeux énergétiques, l’enquête à l’origine du rapport est constituée de l’évaluation de 41 de ces enjeux, regroupés en quatre catégories : risques et vulnérabilités macro-économiques (16 enjeux) ; géopolitique de l’énergie (6 enjeux) ; contexte et politiques énergétiques (5 enjeux) ; vision et technologies en matière d’énergie (14 enjeux).

De grands écarts apparaissent  entre les dirigeants et les experts. Si la convergence est la plus forte sur les enjeux technologiques, il n’en va pas de même avec les enjeux macro-économiques, vus très différemment selon les uns ou les autres. Ils s’accordent principalement en effet sur les énergies renouvelables, le stockage de l’énergie et le budget consacré à l’énergie. Mais ils divergent par contre sur le captage et stockage du carbone, les taux de change et les subventions énergétiques.

Leur principal sujet d’inquiétude à tous reste toutefois le climat – le même que les années précédentes. En dehors de ce point de vue crucial, « la récession est l’enjeu au plus fort impact parmi les enjeux macro-économiques. Du point de vue géopolitique, la plus grande incertitude est liée à la politique étrangère de la Russie. Dans la catégorie « politiques », l’enquête met en avant l’importance des nouvelles régulations et des market design, aux conséquences importantes. Au palmarès des technologies, la question du stockage de l’énergie est celle qui semble la plus critique » précise le Conseil Français de l’Energie.

Sur l’historique de ces enquêtes (2013, 2014, 2015), les trois enjeux suivants restent les plus stables : la croissance de la Chine et de l’Inde, le nucléaire et la récession économique. A l’inverse, les trois enjeux les plus fluctuants sont le prix de l’énergie et des matières premières, les hydrocarbures non conventionnels, et les smartgrids et big data.

Source : Conseil Français de l’Energie

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.