Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une éolienne à voile implantée dans le Nord

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

éolienne à voileLa société VoileO vient d’implanter à Grande-Synthe (Nord) un premier prototype d’éolienne à voile, plus petite, moins chère et selon l’entreprise, avec des nuisances sonores et visuelles réduites. L’entreprise travaille depuis 4 ans sur ce projet d’éolienne orientée développement durable, qui emprunte des techniques de navigation pour produire de l’électricité.

L’éolienne installée développe une capacité de 75 kW, mais le constructeur ne compte pas s’arrêter là. Il destine particulièrement cette machine de moyenne puissance, d’une technologie innovante, aux collectivités et PME/PMI. VoiléO est une éolienne à axe vertical, utilisant des pales à géométrie variable : les voiles. Son inventeur, Charles Sarrazin, aujourd’hui président de la société VoileO,  ingénieur-mécanicien de formation et passionné de voile a utilisé les techniques de navigation pour créer cette machine. Le principe est d’automatiser sur une éolienne les techniques de navigation à voiles existantes pour exploiter au mieux toutes les directions et toutes les vitesses des vents.

Par vent faible, VoileO ouvre ses voiles, qui se gonflent et font tourner la machine, qui offre alors une production minimale, à laquelle s’ajoute une communication visuelle parfaite. Par vent moyen, elle enroule progressivement ses voiles et offre une surface adaptée et une production améliorée. Par vent fort enfin, elle les enroule complètement, laissant tourner sans risque la structure métallique : la vitesse de rotation permet alors une forte production d’énergie. Le tout donne une meilleure rentabilité à investissement équivalent, notamment sur des sites peu ventés, économiquement inaccessibles aux autres systèmes éoliens à pales rigides.

L’axe vertical mesure 20 mètres, mais sa partie fixe, inférieure à 10 mètres, n’impose pas de permis de construire. Les douze voiles en forme de deltas qui y sont accrochées offrent au total une surface de prise au vent de 200 m², et peuvent, nous l’avons dit, servir de support de communication, une autre manière de rentabiliser les éoliennes. Ce prototype de 75 kW (1 à 3 MW pour les éoliennes classiques) peut alimenter 50 à 60 foyers en chauffage, mais les futurs modèles pourront aller jusqu’à 300 kW.

Il s’agit de plus d’une éolienne résolument orientée développement durable, avec un impact visuel et sonore limité, l’utilisation de matériaux recyclables, des fondations sans béton sur sol standard et une logistique simplifiée (camion standard pour le transport routier, sans moyen de levage important).


Teaser VoileO from Sébastien Damageux on Vimeo.

Sources : VoileO, Le Monde

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.