Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une nouvelle interconnexion électrique France-Espagne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Afin de rendre l’électricité plus sûre, plus compétitive et plus verte, Réseau de Transport d’Electricité (RTE) et Red Electrica de España (REE) viennent de réaliser une prouesse technologique en ouvrant la nouvelle interconnexion de la ligne électrique France-Espagne, aboutissement d’un projet européen lancé en 2008 : Nouvelle interconnexion des réseaux électriques France Espagneelle permet de doubler les capacités d’échanges électriques entre les deux pays.

Pour RTE, il s’agit d’une étape supplémentaire dans le développement et la réussite de l’Europe de l’électricité : cette nouvelle liaison  de 2000 MW renforce en effet la sécurité d’approvisionnement électrique des 34 pays interconnectés en Europe. Ainsi la France, comme le reste de l’Europe, pourra bénéficier des énergies renouvelables produites par l’Espagne grâce à ses installations éoliennes, photovoltaïques, hydrauliques et de biomasse. La péninsule ibérique pourra, quant à elle, importer l’électricité qui lui manque en période de faible production renouvelable.

« Cette interconnexion va aussi favoriser une meilleure convergence des prix de l’électricité, dans les pays européens bénéficiant du couplage des marchés, offrant ainsi l’accès à une électricité encore plus compétitive. Cette nouvelle ligne va également permettre de développer l’attractivité économique des territoires qu’elle traverse, en sécurisant l’approvisionnement de leurs bassins d’activité » précise RTE. Il s’agit d’une ligne entièrement souterraine de 64,5 km de long, qui a nécessité le creusement d’un tunnel de 8,5 km pour traverser les Pyrénées. Son tracé suit notamment la ligne de train à grande vitesse Perpignan/Figueres et l’autoroute AP-7 en Espagne.

Ce choix d’une ligne souterraine de 2000 MW en courant continu a conduit RTE et REE à établir 3 records mondiaux :

• Avec 2000 MW, c’est l’interconnexion électrique souterraine terrestre la plus longue du monde à ce niveau de puissance. Celle de Tokyo (Japon) mesure 40Km, soit 25 km de moins.
• Pour la première fois 2000 MW sont convertis en courant alternatif avec la technologie VSC (Voltage Source Converter), permettant d’inverser le sens des échanges entre la France et l’Espagne en 50 millisecondes. Avec près de 350 millions d’euros, les deux stations de conversion conçues chacune à une extrémité de la ligne, représentent à elles seules près de 50% de l’investissement de cette interconnexion.
• Jamais des câbles à isolation sèche (XLPE) n’avaient été utilisés à un tel niveau de tension (320 000 Volts) en courant continu. Celle de Transbay à San Francisco détenait jusqu’alors le record avec un niveau de tension de 200 000 Volts.

Source : RTE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.