Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Utile, la box connectée Wiser ? Que Choisir émet des doutes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Que Choisir vient de répondre à sa manière au groupe Schneider Electric qui a récemment lancé la box Wiser (voir notre article du 19 janvier), en affirmant qu’elle permettrait de réduire la consommation d’énergie de 30 %. Alors, « utile, la box Wiser ? » L’association de consommateurs fait le point.

Si Que Choisir reconnait que la box Wiser, qui programme et ajuste le chauffage électrique à la demande et commande à distance les prises électriques, offre plus de souplesse et de variété qu’un dispositif classique, l’association estime cependant que les 30 % d’économies annoncées représenteraient autant d’économies qu’avec une très bonne isolation des combles et de la toiture. Un chiffre trop impressionnant pour être tout à fait honnête.

D’autant que Schneider « prouve » ses dires en renvoyant vers un programme européen, Homes : une étude qui a justement pour chef de fil le groupe Schneider Electric. « On n’est jamais si bien servi que par soi-même » ironise Que Choisir, pour qui cette étude, où ne figure aucune maison individuelle ne paraît pas convaincante pour expliquer ces 30 %.

Deux exemples en particulier retiennent l’attention de Que Choisir. D’une part, le chauffe-eau, pour lequel Scneider reconnaît d’ailleurs lui-même l’intérêt somme toute limité de la box : il est programmé pour fonctionner sur les heures creuses, donc reporter son fonctionnement – ce qui reviendrait à le faire fonctionner sur les heures pleines – n’aurait pas grand sens. D’autre part, les veilles : la box pilote à distance les prises de courant et ce n’est certainement pas absurde de vouloir supprimer les veilles. Mais, alors que l’ADEME estime l’économie d’énergie de l’ordre de 10 %, Schneider évalue cette part à 15 %. Couper l’alimentation des piles est une excellente chose, mais une multiprise à interrupteur intégré le fait aussi bien et pour beaucoup moins cher.

accessoires de la box énergie Wyser

Car là réside le problème. L’addition du matériel accompagnant la box monte vite : 299 € pour la box, 49 € pour chaque mode de prise de thermostat ou de radiateur, 59 € pour le module du cumulus, 79 € pour le bouton de veille, de 180 € pour le module du tableau électrique… Pour un appartement de 3 pièces, on arrive facilement à 1 000 €, et rien que de matériel. Or, il faut encore y ajouter le coût de l’installation par un professionnel (indispensable pour bénéficier du crédit d’impôt de 15 %).

Que Choisir estime que même si Wiser a de quoi séduire « les fans de domotiques et d’applis », son utilité dépend de l’équipement du logement : elle fait ainsi double emploi pour l’utilisateur disposant déjà d’une régulation de chauffage, et l’on a vu ci-dessus qu’elle n’a pas d’intérêt pour le cumulus, et que, pour éteindre les veilles, des solutions nettement meilleur marché existent.

Source : Que Choisir

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.