Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Veolia Environnement et EDF se partagent Dalkia

Après un an et demi de discorde, les ayant même conduits devant le Tribunal de Commerce de Paris, EDF et Veolia Environnement viennent de mettre au point un projet d’accord au sujet de leur filiale commune Dalkia, « acteur mondial majeur dans le domaine des services énergétiques. » Dalkia emploie 50 000 personnes dans une trentaine de pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 4,1 milliards d’euros en France et de 4,9 milliards d’euros à l’international l’an dernier.

dalkia, edf et veoliaLes conseils d’administration des deux groupes se sont réunis et ont approuvé la poursuite des négociations, sur la base d’un « divorce » pur et simple, avec partage des biens. En effet, EDF récupère la totalité des activités françaises de Dalkia, tandis que Veolia Environnement contrôlera à 100 % les activités internationales de l’entreprise, une opération globalement neutre sur le plan financier :

Au terme des discussions en cours, EDF reprendrait l’intégralité des activités du groupe Dalkia en France tandis que les activités de Dalkia International seraient reprises par Veolia Environnement. Dans ce cadre, Veolia Environnement verserait à EDF une soulte de 550 millions d’euros, afin de compenser le différentiel de valeur entre les participations détenues respectivement par les deux actionnaires dans les différentes entités du groupe Dalkia. L’opération serait neutre sur l’endettement financier net de Veolia Environnement qui fournit aujourd’hui l’essentiel du financement du groupe Dalkia.

Un accord qui finalement arrange tout le monde. D’un côté, Veolia va pouvoir achever sa restructuration en intégrant Dalkia à sa nouvelle organisation (« un Veolia par pays » : le rapprochement de ses différents métiers à l’international). De l’autre, EDF va pouvoir développer comme elle l’entend, sur son marché domestique les services énergétiques, qui intéressent de plus en plus les entreprises, les collectivités et les copropriétés soucieuses de réduire leur consommation d’énergie.

Les deux parties espèrent finaliser l’accord mi-2014. Pendant 18 mois, elles se partageront la marque Dalkia. Puis les activités internationales de l’entreprise se poursuivront sous la seule marque Veolia, tandis qu’EDF conservera seule la marque actuelle. EDF s’engage en outre à ne pas utiliser la marque Dalkia à l’international pendant deux ans. Mais il n’existe dans l’accord aucune clause de non-concurrence.

Ainsi, poursuit le communiqué d’EDF, « l’opération bénéficierait à l’ensemble des parties en sécurisant le développement des activités du groupe Dalkia en France et à l’international, tout en confortant les ambitions respectives d’EDF et de Veolia Environnement dans les services énergétiques. Elle mettrait également un terme au contentieux qui oppose aujourd’hui EDF et Veolia Environnement devant le Tribunal de Commerce de Paris. »

Sources : EDF, Les Echos, Libération

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.