Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Watty s’installe en Guyane

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Depuis plusieurs semaines déjà, les élèves de Guyane font peu à peu connaissance avec notre mascotte. Deux associations se partagent le vaste territoire pour y relayer notre programme Watty à l’école : Mama Bobi et Aaqua. Elles ont la lourde tâche d’inciter le maximum de petits Guyanais à économiser l’énergie et l’eau et à encourager leurs familles à en faire autant.

Mama Bobi à l’ouest

Mama Bobi est une association agréée centre de formation depuis 1990. Elle se charge de « mettre en place par l’interculturalité des passerelles dans des domaines très variés : arts et traditions populaires, pharmacopées et thérapies traditionnelles, coutumes et développement durable, au service de l’intégration plurielle et citoyenne ». Elle développe tout au long de l’année des programmes dans le domaine de la santé et de l’environnement. C’est donc tout naturellement qu’elle a pris en charge le programme Watty à l’école.

Mama Bobi a commencé dès fin janvier et déploie le programme sur toute la partie ouest de la Guyane et le long du fleuve Maroni. De Iracoubo à Maripasoula, Mama Bobi se rend au-devant des écoliers pour les informer et les sensibiliser aux différents usages et à la valeur de l’énergie et de l’eau, aux risques sanitaires et à la gestion durable des ressources.

Ce sont à Marc Perroud (aussi coordinateur de l’action) et à Walter Alphonse (dit Wani), que revient la lourde tâche d’animer dans les écoles les ateliers, spécialement adaptés aux spécificités de leur territoire, et de répondre à toutes les questions des enfants. Ils ont beaucoup contribué à l’adaptation des contenus.

Mama Bobi
Wani et Marc

Aquaa à l’est

Aaqua (Action pour une Qualité Urbaine et Architecturale Amazonienne) est une association basée à Cayenne. Ses missions consistent à « contribuer à la promotion du développement durable dans la construction et renseigner le public de manière objective et opérationnelle sur ce mode de construction ». Elle favorise « l’émergence de pratiques locales adaptées aux contextes économiques, sociaux, culturels, écologiques et climatiques de la Guyane ». Là aussi, lui confier le déploiement de notre programme était une évidence.

Dès le mois de février, Aquaa a mis en place le programme Watty à l’école dans la partie est de la Guyane. De Kourou à Camopi, son territoire est également étendu et les trois années scolaires ne seront pas de trop pour toucher tous les élèves des écoles élémentaires.

Pour l’association, David Crugnale coordonne l’action. Thibault Therme, qui a par ailleurs beaucoup contribué à son adaptation, se déplace dans les écoles et se charge du côté pédagogique. Il a donc, lui aussi, un programme bien chargé pour les années scolaires à venir.

Aquaa
Thibault et David

Merci à tous de nous avoir accueillis avec beaucoup de gentillesse pendant la phase d’adaptation !

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.