Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

ZooParc de Beauval : Merci aux pandas et aux éléphants !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

usine de méthanisation de BeauvalLe Zoo de Beauval (Loir et Cher) va inaugurer fin juin la toute première usine de méthanisation intégrée à un parc zoologique. Celle-ci s’inscrit dans une démarche globale de développement durable, initié par le parc depuis plusieurs années déjà. Cette usine fonctionnera grâce entre autres à une alimentation continue en fumier provenant des grandes ou plus petites espèces vivant sur place : éléphants, rhinocéros, girafes et autres pandas seront ainsi mis à contribution pour produire du biogaz, transformé ensuite en électricité et en chaleur.

L’objectif de la méthanisation est triple pour le ZooParc : réduire ses émissions de gaz à effet de serre en produisant une énergie verte on ne peut plus locale, diminuer le coût de l’énergie utilisé par la structure, et valoriser les ressources locales puisque l’usine s’alimentera, outre le fumier mis à disposition gracieusement par les pensionnaires du parc, des déchets verts provenant de l’entretien du zoo lui-même, mais aussi des apports d’agriculteurs locaux. Le zoo utilisait jusqu’à présent le gaz naturel pour le chauffage de la Serre des Gorilles et Lamantins et de la Maison des Eléphants, c’est désormais le biogaz produit sur place qui les maintiendra bien au chaud l’hiver, alors que le toit de la Maison des Eléphants se couvre déjà de panneaux solaires produisant 40 000 kWh d’électricité par an.

Autre avantage pour les agriculteurs locaux qui participent à l’alimentation de l’unité de méthanisation  : une partie du digestat obtenu par le traitement des déchets organiques, matière particulièrement fertilisante puisque riche en nutriments (azote, phosphore, potassium, calcium) leur reviendra, leur permettant de réduire l’utilisation d’engrais chimiques.

Près de 11 000 tonnes de matières fermentables seront ainsi traitées annuellement dans l’unité de méthanisation : 5 500 tonnes produites par le parc (fumier des animaux et déchets verts), 5 400 tonnes par les agriculteurs locaux (situés dans un rayon de 10 kilomètres aux alentours du parc), tandis que le zoo pourra réduire de 20 % la facture totale de gaz nécessaire à ses besoins et que 1,9 GWh d’électricité sera revendu chaque année à EDF, soit l’équivalent de l’électricité nécessaire pour l’alimentation annuelle de 3 000 foyers.

A l’occasion de cette annonce, le ZooParc de Beauval rappelle d’ailleurs son engagement total dans le développement durable :

Le ZooParc de Beauval, l’hôtel Les Jardins de Beauval et ABCR (Association Beauval Conservation et Recherche) sont depuis longtemps impliqués dans les actions de développement durable :
• Utilisation de matériaux naturels, recyclables et peu consommateurs d’énergie
• Mise en place d’équipements de traitement biologique des eaux usées du site
• Utilisation d’eau provenant de forages autonomes
• Recyclage des déchets (carton, plastique, huile de friture…)
• Soutien fort de programmes de conservation d’espèces menacées et d’écosystèmes en milieu naturel
• Nombreuses activités pédagogiques sur les enjeux mondiaux du développement durable, en direction du grand public (via des animations dans le ZooParc, des panneaux d’infos, les commentaires des spectacles, carnets zoologistes juniors, parcours pour les 5-12 ans, visites guidées ludiques…) et des scolaires,  (ateliers OZO avec les écoles / 10 000 enfants en 2012, visites guidées…), parrainages d’espèces menacées…

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.