Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Résumé du livre blanc de l’efficacité énergétique

Livre blanc Schneider efficacité énergétiqueSchneider Electric a publié fin 2010 un livre blanc sur l’efficacité énergétique. Toujours d’actualité, nous vous en proposons aujourd’hui un résumé, transmis par Martin de Bartillat de la société Vity Technology.

D’ici 2050, la demande mondiale d’énergie devrait doubler

Dans le même temps, pour limiter le réchauffement de la planète, les émissions de CO2 devront être réduites de moitié

Selon l’Ademe, la production et la consommation d’énergie sont à l’origine de 70% des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) en France.

Les rejets de CO2 devraient croître de 43% d’ici à 2030 selon l’Agence Internationale de l’Energie (AIE – a été créée en marge de la crise pétrolière de 1974).

Entre 1906 et 2005, la température moyenne mondiale a augmenté de 0,74°c selon le dernier rapport du GIEC datant de 2007.

Le Plan Climat Energie européen fixe les objectifs du « 3 x20 »

  • Réduction de 20% des consommations d’énergie
  • Réduction de 20% des émissions de GES
  • Augmentation de 20% de la part des énergies renouvelables (ENR) dans la production globale d’électricité

Avec 70 millions de tonnes d’équivalent pétrole, le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie

  • Soit 43% de l’énergie totale consommée par tous les secteurs économiques ; il rejette 120 millions de tonnes CO2 chaque année.
  • Soit 25% des émissions de GES totales en France

 

Facteur 4 : l’ambition pour 2050 – objectif de fiminuer par 4 d’ici 2050 les émissions de GES (sur la base de 1990).

  • Poursuite des efforts engagés en matière d’efficacité énergétique (R&D, investissement et lois)
  • Réduction de la consommation de pétrole dans le secteur de transports
  • Augmentation de la part d’ENR dans la consommation énergétique globale

 

La loi Grenelle II – le 30 juin 2010

  • Nouveaux bâtiments publics et tertiaires seraient concus selon le label basse consommation (moins de 50 kWhEP/m2/an) en 2010 et d’ici 2012 pour tout type de bâtiment.
  • Objectif : parvenir en 2020 à la généralisation de bâtiments à énergie positive.
  • Bâtiments existants à réduction d’ici 2020 de 35% de leur consommation énergétique
  • Obligation également sur le logement social. Rénovation d’une partie du parc pour descendre la consommation en dessous de 150kWh/m2/an (contre > 230kWh/m2/an auparavant).

Objectifs Grenelle environnement

 

Ademe 2009 : 31,3 millions de foyers en France dont 19,1 (61%) construits avant 1975, date de la première réglementation thermique, donc avec des performances très faibles. Avec un taux de renouvellement du parc de 1% l’enjeu sur le parc existant est de taille

 

Dans son rapport 2009, l’AIE indique que le coût de l’électricité dans l’hexagone est l’un des moins cher au monde, soit environ 1/3 inférieur à la moyenne européenne du fait d’une importante production nucléaire.

 

€ / kWhFranceItalie
Particuliers0,16900,3053
Entreprises0,05950,2898

 

L’efficacité énergétique d’un bâtiment est sa propension à gérer sa propre énergie, à optimiser les flux, à en produire pour la renouveler, à la mesurer, la répartir et l’optimiser.

 

Pour atteindre cet objectif au sein d’un bâtiment, deux types de levier complémentaires peuvent être activés :

  • Efficacité énergétique passive : éviter les déperditions en renforçant la performance thermique du bâtiment (isolation, parois, vitres)
  • Efficacité énergétique active : réduire les consommations d’énergie en optimisant le fonctionnement des équipements et des systèmes. Les solutions d’efficacité énergétique passent notamment par l’implantation de systèmes intelligents de mesure, de contrôle et de régulation (chauffage, climatisation, éclairage, ventilation et appareillage).

 

La sensibilisation aux gestes éco-responsables est indispensable à la pérennité du processus de réduction des consommations et des émissions GES.

 

Selon l’AIE, d’ici 2030 :

  • Sur plus de 8 milliards d’habitant, 60% habiteront dans les villes et 2 milliards feront partie de la classe moyenne.
  • La demande d’électricité sera de 76% supérieure à celle de 2007.
  • La Chine et L’Inde représenteront plus de 50% de la demande d’énergie supplémentaire
  • 1,3 Mds de personnes n’auront toujours pas accès à l’électricité, essentiellement en Afrique et en Inde.
  • Véhicules électriques représenteront 60% des ventes mondiales
  • Les ENR représenteront 22% du mix énergétique mondial.

 

Le simple fait de mesurer et contrôler les consommations d’énergie permet de sensibiliser les occupants sur leur empreinte énergétique et de fait modifier les comportements, avec pour résultat immédiat jusqu’à 10% d’économies d’énergie.

 

1 kWh consommé par 1 bâtiment = 3 kWh produits dans une centrale à 1 kWh économisé à la consommation = 3 kWh économisés à la production

 

Optimiser la consommation d’énergie du bâtiment en :

  • Implantation des variateurs de vitesse sur les moteurs
  • Pilotage des installations de chauffage/ventilation/climatisation
  • Gestion de l’éclairage intérieur
  • Gestion des systèmes d’éclairage extérieur
  • Contrôle des accès et détection d’intrusion

 

Sources : Martin de Bartillat (Vity Technology), télécharger le livre blanc de =S=

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.